Retour

02.05.2020 - 14:59

Des heures de patience pour un sac de marchandises de 20 francs

La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 pousse toute une population dans le dénuement. Samedi, plus de 2500 personnes ont fait la queue devant la patinoire des Vernets, à Genève, pour obtenir un sac contenant de la nourriture d'une valeur de 20 francs.

La Caravane de Solidarité est l'association qui se trouve à l'origine de cette action. Elle organise des distributions de nourriture depuis le début de la pandémie et l'affluence grandit semaine après semaine. La police a même dû intervenir une fois, car les mesures sanitaires n'avaient pas été respectées.

Le succès de ces actions a incité la Ville de Genève à apporter son aide à la Caravane de Solidarité. Samedi, la distribution s'est ainsi faite à l'intérieur de la patinoire des Vernets. A l'extérieur du bâtiment, une immense queue, longue de plusieurs centaines de mètres, s'était formée dès l'ouverture des portes.

Pour avoir son son colis de provisions, il fallait attendre environ trois heures, explique Christophe Jakob, membre de la Caravane de Solidarité. Parmi ces gens prêts à autant de patience pour si peu, beaucoup d'illégaux qui travaillent dans l'économie domestique ou dans la restauration, et qui se retrouvent brusquement sans revenu.

Il y a aussi des familles qui avant la crise sanitaire vivaient déjà sur le fil, avec un peu plus de 3000 francs par mois, et qui ont basculé dans la précarité depuis que tout tourne au ralenti. Il ne faut pas oublier que ces invisibles participent aussi à la prospérité du canton de Genève, souligne M. Jakob.

Plus la crise se prolongera, plus il y aura du monde, prévient M. Jakob. La Caravane de Solidarité diffuse ses informations via son compte Facebook. Mais le bouche à oreille fonctionne aussi à merveille dans ces situations d'urgence.

Pas d'attente pour rien

Les sacs qui sont distribués contiennent quelques articles hygiéniques, du riz, des pâtes, du sucre, de l'huile, une boîte de thon et deux boîtes de sauce tomate. La marchandise provient de dons. Samedi, 950 paquets avaient été préparés. Les personnes arrivées trop tard ne sont toutefois pas reparties les mains vides.

"Nous collaborons avec les Colis du Coeur qui distribuent des bons d'achat alimentaires d'une valeur de 30 francs", relève M. Jakob. Il n'est pas obligatoire de donner son nom. Les services sociaux de la Ville de Genève étaient également présents aux Vernets afin d'orienter des personnes dans le besoin.

Des membres de Médecins sans Frontières Suisse supervisaient aussi la distribution des sacs de marchandises. "Nous offrons notre expertise logistique en matière de biosécurité", indique Djann Jutzeler, le chargé de communication de l'organisation. Les HUG proposaient de leur côté un accès aux soins.

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23