Retour

09.08.2020 - 18:00

Coronavius : lourd tribut pour les agences de voyages valaisannes dont certaines vont renoncer

La plage de la Barceloneta, à Barcelone, à nouveau hors de portée
La plage de la Barceloneta, à Barcelone, à nouveau hors de portée - ©Paolo Verzone / Agence VU

La mise sur liste rouge, par l'OFSP, de l'Espagne (à l'exception des Baléares et Canaries), depuis samedi à minuit, n'arrange décidément pas les affaires des voyagistes valaisans. C'est encore une destination de moins – et une destination de premier plan – à proposer à la clientèle, sous peine d'une quarantaine de dix jours au retour. 46 pays figurent désormais sur cette liste. S'y ajoutent, en sens inverse, 78 destinations interdites aux ressortissants suisses.
L'offre se réduit donc comme peau de chagrin et il devient quasiment impossible de planifier un séjour à l'étranger, de nouveaux pays apparaissant ou disparaissant, parfois, de cette fameuse liste chaque semaine.
La conséquence, ce sont des cessations d'activité annoncées. Président du groupement valaisan des agences de voyages, Dominique Evéquoz confirme que quatre d'entre elles ont déjà décidé de mettre la clef sous le paillasson, près d'une sur dix. La chute du chiffre d'affaires étant en moyenne de 80%, cette année, le mouvement pourrait encore s'amplifier. C'est pourquoi, les voyagistes valaisans réclament une aide directe. Ils espèrent une décision, au niveau fédéral, le 19 août.


Fabrice Germanier

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23