Retour

11.08.2020 - 15:33

Et si les mesures "anti-Covid" servaient aussi à combattre le hooliganisme ? Frédéric Favre y croit

Coronavirus et lutte contre le hooliganisme, même combat pour les autorités valaisannes, qui voient d’un bon œil le renforcement des mesures de sécurité dans les stades.

 

Et si le coronavirus dictait la fin des places debout dans les stades ? C’est en tout cas le souhait affiché par la Swiss Football League pour augmenter provisoirement la capacité des enceintes. Une mesure qui s’accompagnerait évidemment d’autres éléments de contrôle et de traçage. Cette proposition trouve un écho favorable auprès de Frédéric Favre, conseiller d’Etat Valaisan en charge de la sécurité et du sport. Il voit dans ces mesures « anti-Covid », la possibilité de mieux gérer les flux et de facto de mieux lutter contre le hooliganisme.

 

 

Alors se dirige-t-on vers la fin des places debout à plus long terme ? Frédéric Favre considère que c’est envisageable.

 

 

Dans son plan actuel, la Swiss Football League prévoit aussi de renoncer aux secteurs visiteurs. Une mesure provisoire, comme les autres citées précédemment, mais qui pourrait donner des idées aux clubs ainsi qu’aux autorités compétentes. En attendant, Frédéric Favre milite pour un assouplissement des mesures concernant le sport. Selon lui, il est possible de créer différents secteurs avec 1'000 spectateurs dans un même stade et en toute sécurité.

 

 

Le concept de sécurité définitif pour le football professionnel devrait être présenté prochainement. La décision du Conseil fédéral sur les rassemblements de plus de 1'000 personnes qui interviendra mercredi, en définira les contours.


Hugo Da Custodia

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23