Retour

06.08.2020 - 11:50

FC Sion: Quelle équipe alignée à Rapperswil ce soir?

Pas le temps de souffler pour le FC Sion. Trois jours après avoir assuré son maintien en Super League au bout du suspense du côté de Genève, le club valaisan est à nouveau sur la route ce soir. Les Sédunois se déplacent du côté de Rapperswil pour y disputer leur quart de finale de Coupe de Suisse.

 

Mais avant ce déplacement en terres saint-galloises, plusieurs questions subsistent. Elles concernent notamment l’équipe qu’alignera Paolo Tramezzani ce soir. Après plusieurs semaines lors desquelles les matches, tous plus importants les uns que les autres, se sont enchaînés, les Valaisans ont en effet de bonnes raisons d’être éprouvés tant physiquement que mentalement parlant. Sans trop en dire sur le onze qui sera aligné du côté du Grünfeld, l’entraîneur assistant du FC Sion Sébastien Bichard l’assure pourtant: l’équipe sera compétitive: «Avant tout, c’est clair que le maintien était la chose la plus importante pour nous. Rester en 1ère division a forcément un impact sur tous les composants du club, que ce soit les employés, les dirigeants, les différents staffs ou joueurs de celui-ci. Cela ne concerne pas uniquement la première équipe. Maintenant, la Coupe reste un objectif pour nous. Concernant ce match à Rapperswil et l’équipe qui y sera alignée, tout ce que je peux vous dire est qu’on a 28 joueurs dans l’effectif et que chacun aura sa pierre à amener à l’édifice. On alignera donc un onze compétitif. Il faudra être bien préparés et bien motivés mais je ne me fais pas de soucis concernant ce dernier point.»

 

Une Coupe qui a perdu toute sa saveur

 

Trouver la motivation nécessaire pour disputer une compétition dénuée de toute saveur cette année paraît pourtant relativement complexe. En effet, crise sanitaire oblige, la Coupe se retrouve privée de l’engouement populaire qui l’entoure traditionnellement et son vainqueur n’aura même pas le droit à un strapontin européen. Sébastien Bichard reconnaît évidemment la particularité de la situation mais il insiste néanmoins sur l’importance de tout donner, ne serait-ce que pour l’image du club: «On ne va pas se mentir, déjà rien que le fait de continuer coute que coute le championnat sans réels supporters à l’exception de 1'000 privilégiés était particulier. Là en plus, cette Coupe arrive pour nous au terme d’une saison qui a été éprouvante, on a enchaîné énormément de match alors qu’en face, Rapperswil n’a pas encore joué en compétition officielle cette année. Ca fait qu’on aura forcément droit à un match particulier. Mais on va jouer le coup quand même, il ne faut pas se poser trop de questions et essayer de représenter le club du mieux que l’on peut.»

 

Rapperswil, adversaire connu par Sébastien Bichard

 

Rapperswil, pensionnaire donc de Promotion League, la même division que les M21 du FC Sion. Des M21 dont Sébastien Bichard était l’entraîneur avant de rejoindre le staff de la première équipe pour mener à bien l’opération commando que l’on sait. Le Français sait donc plus ou moins à quel type d’adversaire le FC Sion fera face ce jeudi: «C’est une équipe qui est tombée de Challenge League l’an dernier et qui a gardé l’ossature de ce contingent. Ils ont notamment de jeunes joueurs assez talentueux. Après, il faudra voir si leur effectif a évolué et autour de ça il y a quand même un gros point d’interrogation. On les avait affronté avec les M21 à la fin 2019, on avait perdu 2-1 et je me souviens d’une équipe de qualité, qui met beaucoup d’engagement et qui s’appuie sur quelques éléments d’expérience qui entourent ces jeunes joueurs.»

 

«Notre cas personnel passe après le club»

 

Promu, pour la troisième fois depuis son arrivée en Valais, dans le staff de la première équipe à l’arrivée de Paolo Tramezzani début juin, Sébastien Bichard a donc contribué à mener à bien l’opération maintien des «rouge et blanc». Cette première mission remplie, peut-on imaginer que ce même staff sera toujours en place à la mi-septembre pour le début de la nouvelle saison? Sébastien Bichard assure qu’aucune discussion n’a pour l’heure eu lieu avec le club concernant ce point: «On avait tous convenu d’en parler quand la mission serait terminée, quand la saison serait achevée, ce qui n’est pas le cas puisque nous avons encore cette Coupe à jouer. Autant les joueurs, que je tiens à féliciter, que nous le staff, on a mis le club en avant, notre priorité était le maintien. Notre cas personnel passe après, le plus important était ce que l’on a réussi à faire: conserver notre place en Super League.»

 

En attendant de savoir si Sébastien Bichard, au même titre que Paolo Tramezzani et le reste du staff, seront toujours sur le banc la saison prochaine, ces hommes ont une dernière mission à accomplir. Et celle-ci passe par Rapperswil ce soir.


Christophe Moreillon

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23