Retour

04.08.2020 - 08:26

Le canton tape sur les doigts de Crans-Montana : le panneau anti-GPS a été démonté

Le panneau anti-GPS à l'entrée de Loc, village de Crans-Montana, n'est pas du goût du canton. Considéré comme illégal, le panneau a dû être démonté.

 

 

Rhône FM avait révélé son existence en avril dernier : la commune de Crans-Montana avait fait installer  un panneau anti-GPS à l’entrée de l’un de ses petits hameaux. Loc, village au milieu des vignes, situé entre Sierre et Crans-Montana. Son but est clair, avertir les toursites et limiter les passages de camions. Des véhicules perdus en raison de leurs GPS proposant un raccourci pour Crans-Montana qui n'existe pas. Eh bien, on apprend aujourd'hui que ce panneau n'est pas du tout légal. A la suite de la diffusion de notre reportage, le canton du Valais a exigé son démantèlement fin mai. «Il est clair que ce signal n’était pas conforme à l’ordonnance de la signalisation routière», nous déclare le président de Crans-Montana  Nicolas Féraud. «La commission cantonale de la signalisation routière nous a demandé de l’ôter, car il est considéré comme une réclame».

 

Panneau enlevé, problème toujours pas réglé

 


Alors, Panneau enlevé, problème réglé ? Eh bien non on s'en doute, au contraire ! Sarah est résidente du village. Ce panneau, qui ne réglait pas tous les ennuis, atténuait quand même les passages. «Oui effectivement nous avions senti la différence. Quand il y avait le panneau, il y avait certes toujours des personnes perdues, mais elles avaient le réflexe de redescendre pour chercher une information. Ils tombaient sur le panneau et trouvaient une explication. Depuis qu’il n’est plus là, si c’est tard le soir, certains tournent, tournent, tournent et finissent par frapper à notre porte en pleine nuit».

 

Le Service de la mobilité promet d’intervenir

 

Loc est envahi de voitures perdues et de camions de passage. Dernièrement, on a appris qu'un camion a arraché la toiture d'une habitation.
Comment régler la situation, avec ou sans panneau, une fois pour toute ? «Ce qui nous rassure, c’est que le Service de la mobilité va intervenir auprès des prestataires de services, de cartes électroniques pour essayer de limiter le trafic sur cette route», reprend le président de Crans-Montana Nicolas Féraud. Nicolas Féraud qui conclut : «Ils nous l’ont écrit, on compte sur eux pour faire pression sur ces prestaires de services qui pour l’instant malmènent passablement les habitants de Loc». Affaire à suivre.

 

Ci-dessous, écoutez notre reportage :

 

 


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23