Retour

26.07.2020 - 18:00

Le chauffage à distance a du succès: Oiken investit, tandis que Crans-Montana Energie réfléchit

La construction d'une centrale de chauffe pour le chauffage à distance est suspendue. Sur la photo: l'emplacement initialement prévu.
La construction d'une centrale de chauffe pour le chauffage à distance est suspendue. Sur la photo: l'emplacement initialement prévu.

Le chauffage à distance a le vent en poupe. Oiken y croit. Le principal distributeur d'énergie du canton investit massivement dans les énergies renouvelables. A Crans-Montana le projet n’est pas abandonné: Crans-Montana Energie aimerait l’actualiser.

 

Oiken prévoit 100 millions pour Sion

Le chauffage à distance a le vent en poupe. Privilégiant les énergies renouvelables, il permet aux usagers de se passer de citerne, chaudière ou cheminée. Principal distributeur d'énergie du canton, Oiken développe des collaborations avec les villes et les communes du Valais central. Et n'hésite pas à investir: à Sion 50 millions ont déjà été validés pour la première étape du projet. «50 millions c’est un très gros chiffre pour nous. Cela montre l’importance du sujet pour Oiken», explique Philippe Dubois, directeur Energie et transition chez Oiken. «Une deuxième tranche de 50 millions de francs est prévue pour le projet de Sion, mais n’est pas encore validée à ce stade. Elle sera validée quand nous aurons avancé sur la première étape. Nous aurons alors une idée un peu plus claire des coûts réels.»

 

Un projet à Evolène

Oiken ne se concentre pas uniquement sur les villes. La société a une dizaine de projets en cours. «Nous sortons des grandes villes et allons aussi dans les vallées latérales», précise Philippe Dubois. «Actuellement nous étudions la possibilité de réaliser un projet à Evolène par exemple, qui est un village pour lequel on aurait de la peine à proposer une autre alternative que le chauffage à distance, notamment du gaz naturel. La démarche a été de trouver les consommateurs du centre du village et une source d’énergie.» La source d'énergie retenue pour Evolène est le bois, en partenariat avec le triage forestier. Le projet devrait être présenté à la population début septembre.

 

A Crans-Montana la construction de la centrale de chauffe est toujours suspendue

Mis à l’enquête publique en octobre 2017, le projet de construction d'une centrale de chauffe mené par Crans-Montana Energie avait rencontré de nombreuses oppositions. Sur le conseil de la Commission cantonale des constructions en juin 2019, la commune avait décidé de retirer le projet, ce qui avait rendu ces oppositions caduques. A ce jour, le projet devisé à 27,5 millions de francs n'est pourtant pas abandonné. «Avant de procéder à une nouvelle mise à l’enquête publique, Crans-Montana Energie a souhaité faire des expertises, simplement pour s’assurer que le projet est bon et qu’il répond à des besoins», explique Carlo Clivaz, conseiller communal et président du conseil d'administration de Crans-Montana Energie. «Ce projet entre clairement dans la stratégie énergétique 2050 de la Confédération. Ce qui fait qu’il risque d’avoir une nouvelle jeunesse». A ce stade, Crans-Montana Energie est toujours en cours de réflexion sur les expertises demandées. Près de 10 millions de francs ont déjà été investis dans le réseau. Pour Carlo Clivaz, c'est beaucoup d'argent public. Il aimerait sauver cet investissement en trouvant une solution satisfaisante pour la population. Devisé à 27,5 millions de francs, une fois actualisé, le projet fera l'objet d'une nouvelle publication dans le Bulletin officiel.


Nathalie Terrettaz

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23