Retour

23.07.2020 - 17:00

Les Canadiens du HC Sierre (4/5) : Lee Jinman fait l'unanimité

©KEYSTONE

Durant tout l’été, Rhône FM vous propose une série hebdomadaire dédiée au sport. Cette semaine, focus sur les Canadiens qui ont marqué l’histoire du HC Sierre.

 

Découvrez ce jeudi le quatrième épisode de notre série consacrée aux joueurs canadiens qui ont marqué l’histoire du HC Sierre. Arrivé à Graben en 2005, Lee Jinman a rapidement fait l’unanimité au sein du vestiaire.

 

Lee Jinman au HC Sierre ce sont 7 saisons de Ligue B pour 298 matches. Les statistiques sont plus que parlantes avec un total de 586 points comptabilisés dont 202 buts. Un joueur au-dessus du lot qui forme avec son compère Derek Cormier, un duo de feu. Pour Alexandre Posse, ancien attaquant du HC Sierre, il est d’ailleurs difficile de les dissocier. « J’ai côtoyé ces deux joueurs pendant plusieurs années au HC Sierre. C’était l’un des meilleurs duos, si ce n’est le meilleur duo de Ligue B de ces dernières années. Ils ont laissé une image positive à Sierre, mais aussi dans d’autres clubs. »

 

L’aura de Lee Jinman dépasse effectivement les frontières valaisannes. Prêté par Sierre à plusieurs reprises pour disputer des play-off de Ligue A, le Canadien a remporté deux championnats avec Davos, en 2009 et 2011. Il a également livré deux saisons solides avec La Chaux-de-Fonds entre 2012 et 2014 avant de prendre sa retraite sportive.

 

Une personnalité décomplexée et attachante

 

S’il a sillonné la Suisse, c’est bien au HC Sierre que le prolifique attaquant a passé ses plus belles années. Attaquant de la formation sierroise pendant de nombreuses saisons, Xavier Reber se souvient surtout d’une personnalité attachante. « C’était une des locomotives du club pendant de nombreuses années. Et puis c’était surtout un super type ! On a vécu des grands moments en dehors du hockey. » Sourire en coin, Xavier Reber ne nous en dira pas davantage sur ces moments de complicité vécus en compagnie de Lee Jinman.

 

 

Une autre anecdote, cette fois racontée par Alexandre Posse, nous éclaire sur la personnalité décomplexée du Canadien. « Dans le championnat américain, c’est habituel de dévoiler son salaire. Et lorsqu’il a touché son premier salaire à Sierre, il en avait parlé dans le vestiaire. On lui a fait comprendre que chez nous le sujet était tabou et c’est la seule fois où il a évoqué son salaire au sein du HC Sierre. »

 

« Il était aimé de tous les joueurs »

 

Jovial au bout du fil, Alexandre Posse se montre assez dithyrambique sur le potentiel de son ancien coéquipier Lee Jinman. « C’était un joueur très complet dans tous les domaines : vitesse de patinage, shoot et même ses dribles », précise Alexandre Posse qui à l’image de Xavier Reber salue aussi le caractère ouvert et enthousiaste de Jinman. « Il était aimé de tous les joueurs. Même s’il ne parlait pas le français en arrivant à Sierre, il s’est rapidement intégré. J’en garde vraiment une image positive. »

 

Ils auraient mérité un titre

 

Les souvenirs restent bien ancrés dans la tête d’Alexandre Posse et de Xavier Reber. Ces derniers s’accordent par ailleurs sur un dernier point. Il aura manqué un titre de Ligue B au HC Sierre des années 2000 pour définitivement valider l’empreinte du duo Cormier-Jinman. Xavier Reber complète : « Il aurait peut-être fallu effectivement gagner une de ces finales, mais avec tout ce qu’ils ont amené au HC Sierre, où ils se sont restés aussi longtemps, on ne peut que qualifier leur passage à Graben de réussi ». Un passage réussi pour Lee Jinman, qui dans le cœur des fans comme celui de ses coéquipiers, aura vraiment fait l’unanimité.

 

Réécoutez les épisodes précédents:

Une légende nommée Jacques Lemaire

Normand Dubé, parti sur une promotion

Gilles Thibaudeau, de Montréal à Graben

 


Hugo Da Custodia

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23