Retour

08.08.2020 - 19:40

Malgré la crise, le Tour des Stations a vécu un nouveau succès

Guillaume Bourgeois, vainqueur de l'épreuve reine de l'Ultrafondo chez les hommes
Guillaume Bourgeois, vainqueur de l'épreuve reine de l'Ultrafondo chez les hommes

C’est l’un des très rares événements sportifs à avoir survécu à la crise du coronavirus. Le Tour des Stations vivait ce samedi sa troisième édition entre le Châble et Verbier. Une cuvée parfaitement réussie, dans un cadre idyllique et par une météo magnifique.

 

Malgré la crise, un nombre d’inscrits limité, une réduction du nombre de parcours et l’absence de quelques grands noms du cyclisme qui auraient dû être de la partie (à l’image du Luxembourgeois Franck Schleck, resté bloqué dans son pays), ce troisième Tour des Stations aura confirmé sa réputation et connu un nouveau franc succès. Directeur général de l’événement, Grégory Saudan ne cachait en tous cas pas sa satisfaction au moment où celui-ci touchait à sa fin, sous un soleil radieux du côté de Verbier.

 

 

Défaillance mécanique pour le double vainqueur en titre

 

La journée a pourtant relativement mal débuté pour l’un des hommes qui avait marqué de son empreinte les deux premiers Tours des Stations. L’Italien Fabio Cini, vainqueur de l’épreuve reine de l’Ultrafondo en 2018 et 2019 a en effet été victime d’une défaillance technique qui l’a contraint à faire une croix sur le grand parcours et à se résoudre à participer au Grandfondo de 140 kilomètres (10ème au final).

 

Un trio longtemps à la lutte pour la victoire

 

En l’absence de Fabio Cini, trois hommes ont rapidement pris les choses en main sur l’épreuve reine. Guillaume Bourgeois, Michiel Minnaert et Justin Paroz ont en effet très vite pris leurs distances avec le reste du peloton et il est apparu dès les premiers kilomètres de course que la gagne se jouerait entre ces trois-là, avec un avantage aux deux premiers qui n’ont cessé de faire les efforts nécessaires pour détacher leur concurrent. Au final, c’est notamment au passage de Thyon2000 que le Vaudois Guillaume Bourgeois a su faire la différence et poser une grosse option sur la victoire finale. Ne restait alors plus qu’à contrôler à travers la forêt verte et, surtout, sur la mythique montée du Col de la Croix de Cœur, considérée comme le juge de paix final de l’épreuve. Après 240 kilomètres d’efforts, pas moins de 8'200 mètres de dénivelé et huit heures cinquante-quatre de course, Guillaume Bourgeois a finalement pu savourer cette victoire, franchissant la ligne d’arrivée avec trois minutes d’avance sur Michiel Minnaert et cinq sur Justin Paroz. Deuxième l’an dernier, le Vaudois ne cachait pas sa joie de monter cette fois sur la plus haute marche du podium.

 

 

Son dauphin, le Belge Michiel Minnaert avouait pour sa part être déjà heureux d’avoir pu prendre part à la course, lui qui avait vu ses plans être momentanément remis en question par la décision de son pays de mettre le Valais sur la liste rouge la semaine dernière.

 

 

La passe de trois pour l’imbattable Eva Lindskog

 

Chez les dames, le suspense a été moins important que chez les hommes sur les 240km de l’Ultrafondo. Déjà vainqueur des deux premières éditions, la Suédoise Eva Lindskog a remis ça en s’imposant en onze heures et neuf minutes. Derrière elle, avec plus de vingt-minutes de retard, la Vaudoise Maude Mathys. Recordwoman de Sierre-Zinal, la résidente d’Ollon (VD) a tenu la distance sur la moitié du parcours avec la lauréate, avant de finalement devoir constater la supériorité de la Suédoise. Logiquement fatiguée par ces longues heures d’effort, Maude Mathys  disait avoir bien géré ses efforts pour boucler sa première sur le Tour des Stations.

 

 

Rendez-vous le 7 août 2021

 

À l’issue de cette magnifique 3ème édition, les regards sont forcément déjà tournés vers la prochaine. Celle-ci se déroulera le samedi 7 août 2021 et gardera les grands contours qui ont fait le succès du Tour des Stations jusqu’à présent bien que quelques nouveautés devraient voir le jour comme le confirme le patron de l’événement Grégory Saudan.

 

 

Rendez-vous donc en 2021 pour vivre un nouvel épisode de la «course d’un jour la plus dure au monde».


Christophe Moreillon

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23