Retour

20.07.2020 - 18:01

Un comité citoyen lance un référendum contre l'application SwissCovid: le peuple pourrait voter

Le peuple pourrait être appelé à voter sur l'application SwissCovid. Un comité citoyen craint les dérives du système de traçage et lance un référendum.

 

Pour rappel le Parlement avait adopté les bases légales sur l'application SwissCovid lors de sa session d'été. Pour le comité d'opposition il n'y a pas vraiment eu de débat démocratique sur les risques liés à ces techniques de traçage. «C’est quand même une application de surveillance électronique de masse», explique le seul représentant du Parlement au sein de ce comité, le conseiller national UDC Jean-Luc Addor. «Les données, c’est prévu dans la loi que nous combattons, pourront être livrées à l’étranger dans le cadre de collaborations internationales dont les conditions sont relativement obscures». Le comité d’opposition craint que nous nous dirigions vers une socitété où l’Etat nous surveillera de plus en plus par des moyens électroniques, à la manière de la Chine.

 

S'il n'y a pas d'obligation légale de télécharger l'application SwissCovid, le comité d'opposition dénonce tout de même une certaine "pression sociale". «Peut-être qu’on va assortir cette application de sanctions sociales: on ne pourra peut-être plus accéder à certains services publics ou à de grands espaces sans utiliser cette application», ajoute Jean-Luc Addor.

 

Introduite le 25 juin, l'application SwissCovid a connu une progression constante. Mais elle serait actuellement en perte de vitesse. Le comité citoyen a jusqu’au 8 octobre pour rénunir les 50’000 signatures nécessaires.


Nathalie Terrettaz

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23